Haiku, maar dan anders

30 April 2006

L’ auteur

Category: Haiku. Posted by admin at 16:16.

Hommo Hof (1936)

Haïkumaximes
Le haïku, d’origine japonais, est un petit poème comportant trois vers, de 5, 7 et 5 syllabes. C’est une poésie inspirée par la nature. Les dix-sept syllables qui sortent de ma plume comportent des références à à peu près tout; une maxime, un énoncé, une anecdote. D’où le nom: haïkumaximes. Hommo HofEcrire des
haïku, c’est la joie d’être concis, un véritable plaisier pour ceux qui ont peu d’imagination, pour qui dix-sept syllables suffisent largement.

Pas mal de mes haïku français comportent une référence à la peinture de Lily Hogeveen, qui expose l’été à Bédouès, Lozère. J’ai commencé par traduire les haïku qu’elle écrivait elle-même avec ses tableaux, puis j’ai pris goût à en faire moi-même. Jouer avec des mots, c’est ça mon jeu.

La terre sous-marine
tremble, l’eau émerge, submerge
toute vie; tsunami.

Arbre, regarde les
feuilles qui remuent, chuchotent
vent qui porte la paix.

Patés de maisons
dédales de ruelles, où donc
sera-t-elle, l’issue.

De l’artisanat
à l’art, chemin ignoré
voilà l énigme.

Maison en ruine
débris où vécurent des hommes
passé défini.

Je t’entends jouer
par la fenêtre ouverte
inconnue, je t’aime.

Je sens les roses, moi
qui regarde le jardiner
lui, qui les arrose.

Le noeud de vipères
ou les vipères sont chez eux
et, d’ailleurs, les hommes.

Je médite sur tout
ce que j’ai médit. C’est non
récupérable.

Si vous voulez en lire davantage, vous pouvez obtenir mon recucil de haïkumaximes en transmettant un message a hommo@haikuforismen.nl. Et en virant € 6,50 au compte numéro 23.00.45.391 de Fortisbank Drachten au nom de H.J. Hof, Drachten, Pay-Bas.

Attestation avec l’auteur Hommo Hof.

No Comments

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.